Thiès : le festival “Kalama-Koom” installe son comité scientifique

Thiès, 2 juin (APS) – Le comité scientifique du festival “Kalama-Koom”, initié dans le souci de faire la promotion de la diversité culturelle et des langues, a été installé, jeudi, par le maire de la commune de Thiès-ouest, Alioune Sow.

“L’objectif de ce festival qui sera inscrit dans l’agenda culturel de la ville de Thiès est de revaloriser les langues afin de corriger les types de langages utilisés par les jeunes générations”, a indiqué Mamadou Lamine Ngom, président de la commission culturelle de la commune de Thiès-ouest.

Le festival dont la date n’est pas encore retenue va, selon M. Ngom, réunir “toutes les ethnies de la région de Thiès, afin de créer un brassage des différentes cultures et susciter un développement durable”.

La manifestation culturelle en vue sera un plateau qui accueillera des prestations d’artistes venant divers horizons, des expositions sur la diversité culturelle et linguistique de la ville de Thiès, ainsi des panels et débats sur le rôle des langues nationales, comme sources communication et de développement.

Le sociologue Djiby Diakhaté et la linguiste Dieynaba Bathily ont, tour à tour, plaidé pour une “politique de sauvegarde des langues par l’écrit et par la codification, voir même l’apprentissage des langues pour les mettre au service du développement”.

L’artiste musicien-compositeur, Cheikh Ndigueul Lô a, lui, estimé que le festival aidera à “forger les jeunes sur l’écoute et le devoir de conservation des langues nationales, afin de développer un système éducatif et de vie conforme à nos valeurs culturelles”.

BD/PON

Auteur de l’article : dooggle