Réserve de Guembeul

La réserve de Guembeul (Réserve spéciale de faune de Guembeul) est une réserve naturelle privée du Sénégal, située à 6 km au sud de Saint-Louis, en 
direction de Touba.

Histoire

La réserve a été créée en 1983, elle a été classée par la convention de 
Ramsaren 19861.

Le site





D’une surface de 720 ha dont une partie est constituée par un lac de 200 ha, 
elle est entourée d’une clôture périphérique de 12 km, qui a également 
favorisé la régénération des savanes à Acacia.

Les eaux saumâtres à salées des lagunes sont contrôlées par un système de 
vannes hydrauliques.

Espèces protégées

La réserve abrite principalement une faune en voie d’extinction.

On y trouve notamment des tortues géantes appelées tortues sillonnées, qui peuvent vivre plus de 100 ans, des gazelles dama offertes à la réserve par l’État d’Israël en vue de leur réintroduction dans le milieu sahélien du Ferlo, des oryx dammah, des lièvres, des phacochères, des renards pâles, des singes rouges (patas), des écureuils.

Moins nombreuses qu’au Parc national du Djoudj, 200 espèces d'oiseaux y sont 
pourtant représentées : flamants roses (Phoenicopterus ruber roseus), barges à queue noire (Limosa limosa), spatules d’Europe (Platalea leucorodia ), 
goélands railleurs (Larus genei), bécasseaux minute (Calidris minuta), etc. La réserve est notamment connue pour être le plus grand site de nidification 
d'avocettes (Recurvirostra avosetta) du Sénégal.

124 de ces espèces sont protégées par la convention de Berne et celle de Bonn.

Tourisme

De petite taille et d'accès facile, la réserve peut s'explorer à pied.

Philatélie

En 1985, le Sénégal a édité un timbre en couleurs de Momar Ndiaye, La Réserve de Guembeul. De dimensions 30 x 40 cm, il représente quatre autruches.

Auteur de l’article : dooggle