MBAGNICK DIOP PDT DE PROMO CONSULTING- « Le SIAD est une occasion pour vulgariser le travail des artisans sénégalais»

« C’est le premier Salon international de l’artisanat organisé par le Ministère de  la Formation professionnelle,  de  l’Apprentissage  et de l’Artisanat. Aujourd’hui, l’expertise du Groupe Promo Consulting est reconnue à travers le monde. C’est pourquoi l’Etat du Sénégal a décidé de confier au Groupe Promo Consulting  l’ensemble de l’organisation.

En constatant cette belle cérémonie, on s’est dit que l’expertise locale est là. Aujourd’hui le Groupe Promo Consulting est en train de faire  un appel à tous les salons, aux symposiums et aux fora organisés à travers l’Afrique. En général, nos chefs d’Etats ont l’habitude, par réflexe, de prendre les grandes agences européennes, américaines ou canadiennes, alors qu’en Afrique, il y a de l’expertise et le Groupe Promo Consulting est  là pour l’illustrer. Je me réjouis de cette belle organisation de ce premier salon. On m’avait confié une fois le salon de l’artisanat.

J’ai suggéré au ministre et à l’Etat d’en faire un salon international sur le plan marketing et communication. C’est pour nous une satisfaction d’être la locomotive de cette grande rencontre sous-régionale. L’impact économique est là. Il y a le Maroc, la Gambie, le Mali, le Burkina, la Mauritanie, le Niger.

On a énormément d’invités et le savoir-faire des autres pays. On a créé des espaces B to B, c’est  l’innovation du Groupe Promo Consulting. Aujourd’hui, c’est la journée du Maroc et il y aura  des signatures  entre l’agence en  charge  de la promotion de l’artisanat du Sénégal et son homologue marocain.

Beaucoup  de choses  vont se faire et des partenariats vont se nouer. Sur le plan économique, les retombés sont incommensurables, tant sur le plan du prestige et de la visibilité pour le Sénégal, mais aussi de  la réception des centaines de visiteurs.

Dans  l’organisation,  j’ai insisté sur la labélisation du « Made in Sénégal », surtout pour valoriser  l’expertise sénégalaise.

Auteur de l’article : dooggle