TRANSPORT EN COMMUN : Une enveloppe de plus 184 milliards de frs CFA décaissée pour la mobilité urbaine

Dans un souci de faciliter la mobilité urbaine, la Banque Mondiale a approuvé le financement du Projet pilote de système de bus rapides sur voie réservée à Dakar (BRT), à Washington, pour une enveloppe de plus de 184 milliards de frs CFA, selon un communiqué parcouru par rewmi.com.  Prenant en compte le revenu moyen des populations, il garantit « le confort et la sécurité, à un coût acceptable pour les usagers ».

Les bousculades dans les bus vont prendre bientôt fin. « 184 milliards de frs CFA », c’est la somme que la Banque Mondiale va décaisser pour booster le secteur du transport en commun à Dakar. , dans un communiqué rendu public par BM, le BRT va non seulement faciliter la mobilité urbaine, mais aussi va « réduire de près de la moitié la durée des trajets dans les transports publics, entre la préfecture de Guédiawaye et la gare routière de Petersen dans le centre de Dakar (18,3 kms) aux heures de pointes ». A rappeler le communiqué que la ligne BRT entièrement séparée de 18,3 km permettra de transporter près de 300 000 passagers par jour, dont 27 000 pendant les heures de pointe, rapporte le Groupe de la Banque mondiale qui ajoute que le projet inclut la construction de trois terminaux de passagers et de 20 stations.

La garantie de temps de trajets plus court, l’amélioration du niveau de confort et de sécurité, à un coût acceptable pour les usagers, note le communiqué,  permettront d’atteindre les objectifs de performance économique et d’équité sociale visés par ce projet important du Plan Sénégal Émergent.

Ce projet va contribuer au développement économique du pays. Selon la directrice des Opérations de la Banque mondiale au Sénégal Louise Cord, ce système de transport en commun et moins polluant aura un impact important pour la croissance économique du Sénégal. En terme d’emploi, la directrice de rassurer que  les emplois qualifiés créés par les opérations de BRT offriront davantage d’opportunités professionnelles aux femmes. Avant de préciser : « les opérateurs de transport locaux, qui vont assurer le transport des usagers vers les lignes du BRT, auront l’opportunité d’être actionnaires dans le capital de l’opérateur BRT ».

Safiyatou Diouf

Auteur de l’article : dooggle