AUTO EMPLOI ET ENTREPRENEURIAT- Le PSE mobile pour sensibiliser les jeunes

La convergence des étudiants et jeunes diplômés (Cejed) a lancé, hier, la caravane du « Pse Mobile » pour l’auto-emploi et l’entrepreneuriat des jeunes du Sénégal. Selon le président de la convergence, Mamadou Coumba Diouf, c’est dans le souci de rendre le Plan Sénégal Emergent accessible à toutes les populations que le Cejed compte organiser des tournées dans toutes les régions du Sénégal pour conscientiser les jeunes sur le potentiel des dispositifs d’accompagnement à l’entrepreneuriat.

La Cejed est plus que jamais engagé dans le Plan Sénégal Emergent. Son président, Mamadou Coumba Diouf, estime que la stratégie d’accompagnement doit être améliorée en profondeur en affectant aux projets des jeunes et des femmes, des experts dédiés à cette assistance. Car selon lui, sans un bon accompagnement, l’entrepreneuriat peut être traumatisant. « Il y a une bipolarisation des stratégies en matière de lutte contre la pauvreté. C’est pourquoi il propose une synergie entre le programme pour les jeunes et celui pour les femmes. Mamadou Coumba Diouf de noter que c’est suite à un constat sur l’emploi au niveau du Sénégal que la convergence a organisé la rencontre.L’Etat ne peut pas donner de l’emploi à tous les demandeurs. « L’objectif de cette caravane est de conscientiser la population, particulièrement les jeunes, sur le rôle fondamental qu’ils jouent dans le processus de développement du Sénégal. La Cejed veut sensibiliser ces jeunes sur le potentiel des dispositifs d’accompagnement à l’entrepreneuriat, et surtout faire en sorte qu’ils puissent en bénéficier sans considérations partisanes. Elle compte aussi faire la promotion de l’auto-emploi et de l’entrepreneuriat comme leviers de lutte contre le chômage, a déclaré M. Diouf. Ainsi, préconisant des alternatives par rapport à ce problème, M. Diouf de révéler qu’il faut que le gouvernement accepte de parler un langage de vérité avec les demandeurs. Même si l’Etat veut donner du travail à tous ces gens, il ne peut pas. Pour lui il faut soutenir les innovations et les investissements qui sont sources de créations d’emploi. Mamadou Mactar Cissé, Dg de la Senelec et parrain de cet évènement, de noter que l’équation de l’insertion des étudiants et jeunes diplômés peine toujours à être résolue au Sénégal. Cependant, elle ne doit pas être seulement l’affaire de l’Etat, mais de tous. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a accepté de parrainer la Cejed.

Auteur de l’article : dooggle